Fabricants

Promotions

Nouveautés

Recherche dans le blog

Comment baisser progressivement son taux de nicotine ?

Publié le : 02/07/2016 16:55:22
Catégories : Astuces

Comment baisser progressivement son taux de nicotine ?

Baisser progressivement son taux de nicotine ?

Tout bon vapoteur le sait, baisser son taux de nicotine après quelques mois d’utilisation n’est pas forcément une chose si facile. J’observe tout d’abord autour de moi que les fumeurs ont besoin de temps pour adopter complètement la cigarette électronique, que la transition peut être plus ou moins longue et que le nouvel objet peut devenir quelque chose de très important dans leur vie. L’ecig se change, se configure, se goute, s’apprécie … elle devient une source de plaisir.

Pour certains, une fois la transition cigarette -> ecig effectuée, il va s’agir de ne plus utiliser de nicotine dans les e-liquides. Mythe scientifique de la nicotine addictive, véritable marqueur chimique responsable de la dépendance, produit de plaisir inoffensif aux doses administrées, poison mortel à forte concentration … là n’est pas la question. La question aujourd’hui c’est comment baisser le taux de nicotine dans ses e-liquides pour celles et ceux qui l’ont choisi, sans trop ressentir de gêne.

La concentration de nicotine dans les e-liquides est responsable du “hit”

Baisser son taux de nicotine quand est habitué à un certain dosage, peut très vite vous donner l’impression de vapoter de la paille. Le e-liquide perd de son hit, le passage de la vapeur en gorge ne provoque plus de plaisir. On a l’impression de vapoter de l’air. Inversement, un e-liquide très nicotiné peut faire tousser un fumeur de gauloises.

Le schéma classique pour diminuer son taux de nicotine voudrait de le faire progressivement mais encore faut-il que votre fabricant préféré puisse proposer des e-liquides dont les taux de nicotine soient dégressifs par petits paliers. L’exemple parfait serait de commencer par exemple à 12mg/ml, puis 11, 10, 9 etc.

Malheureusement beaucoup de fabricants ne proposent que des paliers de 6mg/ml. La seule option qui s’offre alors au vapoteur habitué au 12mg/ml étant de passer directement au 6mg/ml.

Pour avoir fait personnellement l’expérience de transition entre 12 et 6 mg/ml, je peux vous assurer que ce n’est pas si facile. On vapote deux fois plus, on augmente la tension de sa batterie, on recherche le maximum de vapeur pour palier au manque de nicotine. Le risque de repartir au niveau initial est très présent.

Trouver des paliers dégressifs pour baisser son taux de nicotine

Pour les vapoteurs fidèles aux fabricants qui suivent plus ou moins le schéma classique du 0, 6, 12 et 18 mg/ml, il existe la solution du mélange pour recréer ces fines variations. On achète un flacon de 12mg/ml et un de 6mg/ml et on mélange les deux dans un flacon vide pour en faire théoriquement du 9mg/ml.

Vous l’aurez compris, plus les paliers sont étroits et plus on a de chance de ne pas ressentir de différence entre deux e-liquides. Dans le cas où les paliers sont trop éloignés et que la transition entre deux différents grammages est difficile à maintenir, je vous propose une astuce en deux temps que l’on va répéter.

La méthode du “yo-yo” pour baisser son taux de nicotine

Cela peut faire sourire mais c’est très sérieux. La technique du “yo-yo” (nom que j’ai donné arbitrairement) consiste à baisser son taux de nicotine pendant un laps de temps relativement court, ressentir fatalement le manque de hit, puis d’augmenter le grammage à un niveau inférieur que le taux initial pour récréer une satisfaction.

Voici une petite infographie que j’ai réalisée pour illustrer ce principe. Les chiffres indiqués sont purement théoriques et donnés ici à titre d’exemple, à vous d’adapter ce principe selon vos besoins.

Jouer sur la nature des e-liquides et la configuration du matériel

Même si la concentration de nicotine est directement responsable du hit, certaines caractéristiques de matériel et propriétés de e-liquides peuvent également modifier cette sensation de hit.

Les e-liquides poivrés ou mentholés sont un très bon exemple. La fraicheur qu’ils procurent en bouche peuvent simuler l’effet de puissance nicotinique. Le matériel enfin, selon le type d’atomiseur et le fameux rapport tension / résistance, pourra faire varier considérablement la force ressentie d’un e-liquide. Passer au MODs pourra être par exemple une solution si le e-liquide vapoté possède un hit trop faible. Mais cette option apporte le désavantage du coût (matériel plus cher) et du risque de mauvaise utilisation de l’appareil. Le vapoteur en manque de hit aura en effet tendance à augmenter la performance de son Mod pour retrouver le hit perdu avec un e-liquide au grammage trop faible, au risque alors de compromettre les conditions normales d’utilisation du e-liquide.

Conclusion

Certains vapoteurs passent sans aucun problème d’un e-liquide dosé à 18mg/ml à un e-liquide dosé à 12mg/ml, et ce, sans changer leur habitude de consommation. Pour les autres qui se confrontent à des problèmes d’adaptation, ces méthodes pourront sans doute constituer des bonnes pistes de réflexion, tout du moins je l’espère.

N’hésitez pas à me laisser vos commentaires et vos retours d’expérience personnels afin d’agrémenter cet article d’avis réels sur la question.

Bonne vapote à toutes et à tous.

Artcile provenant de http://fr.vapingpost.com/e-cigarette-comment-baisser-progressivement-son-taux-de-nicotine/

Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire